Problème : chute de cheveux

Cet article fait suite à la page Cheveux : à chaque problème capillaire sa solution.

Lutter contre l’alopécie

Première chose à faire : trouver la cause de la chute de cheveux anormalement importante et la traiter. Ça peut être le stress, entre autres choses. (Si la cause est génétique (alopécie héréditaire), il ne faut pas vous bercer d’illusions…)

Cures externes

Faire des massages du cuir chevelu (avec ou sans huile) aussi souvent que possible, toujours très doucement, pour accélérer la circulation sanguine.

Utiliser un shampooing doux et éliminer les agents occlusifs de sa routine capillaire (cela revient grosso modo à abandonner tous les après-shampooings et les masques capillaires du commerce qui ne sont pas estampillés bio).

Démêlage doux (pour arracher le moins de cheveux possible), avec les doigts ou avec une brosse à poils de sanglier (comme, par exemple, celle de L’artisan brossier).

Bains d’huile(s) réguliers… En matière d’huiles végétales, il y a du choix : l’huile d’ortie, l’huile d’oignon, l’huile d’ail, l’huile d’açai, l’huile de sapote et l’huile de ricin, l’huile de roquette, l’huile de moutarde, l’huile de tamanu (calophylle inophyle), l’huile de bourrache, l’huile de carthame, l’huile de chaulmoogra.
Appliquer l’huile sur le cuir chevelu (ne pas le noyer ! il ne faut pas qu’il étouffe) et le masser doucement pour faire pénétrer l’huile végétale ; cela incitera la circulation sanguine à accélérer et encouragera donc la pousse des cheveux.
Laisser poser une demi-heure voire une heure, mais surtout pas plus de deux heures, puis procéder au shampoing habituel. Ne pas oublier de masser régulièrement (voire sans arrêt mais toujours doucement) le cuir chevelu pendant le temps de pose.
Laver soigneusement le cuir chevelu à l’aide d’un shampooing doux. Il est important de vérifier que le cuir chevelu n’est plus huileux après avoir lavé les cheveux ; un cuir chevelu qui étouffe provoque — entre autres — la chute des cheveux !

Masques aux plantes favorisant la circulation sanguine : moutarde, ortie, gingembre, ginkgo biloba, extraits (vigne rouge, petit houx) ou intraits (marron d’Inde)…

Cures internes

Prêle des champs (Equisetum arvense) sous forme de tisane : 20 g de rameaux stériles pour 250 mL d’eau. Jusqu’à un litre de tisane par jour (à boire en plusieurs fois au cours de la journée). Cure de trois à six mois avec une semaine de fenêtre thérapeutique tous les vingt jours.

Silice sous forme de comprimés ou de boisson à prendre tous les jours. Cure de trois à six mois avec une semaine de fenêtre thérapeutique tous les vingt jours.

Levure de bière en comprimés à prendre tous les jours. Une cure de deux à trois mois par an.

Aromathérapie (lire l’article complet)

Attention, par précaution, les huiles essentielles sont interdites pour les femmes enceintes et/ou allaitantes.

Les principales huiles essentielles préconisées contre la chute de cheveux sont l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas, l’huile essentielle de cajeput, l’huile essentielle de bois d’Inde (bay de Saint Thomas) et l’huile essentielle de romarin à cinéole.

Ajouter un total d’une à trois gouttes d’huile(s) essentielle(s) dans la dose de masque ou de shampooing (ou de no poo).

En cas de traitement long, ne pas oublier la fenêtre thérapeutique : en règle générale, on préconise une semaine sans huile essentielle après trois semaines d’utilisation régulière.


5 commentaires

  1. Bonjour, j’ai récemment perdu plus de 23 kilos en moins de 5 moins et donc je perds beaucoup de cheveux depuis 3 mois… je prends de la cystiphane et de la levure de bière mais aussi un traitement de compléments de fer…. je perds toujours autant…
    traitements commencés il y a deux mois.
    ça met toujours autant de temps a faire effet??

    J'aime

    • Bonjour. (Je vous prie de m’excuser pour la réponse tardive.) Pour aller droit au but : non, vous auriez déjà dû voir une amélioration (même minime). Si vous n’en voyez pas, c’est qu’il est urgent de traiter la cause de la perte de cheveux (qui n’est pas imputable qu’à la saison), et pour cela, il faut la trouver… Je ne peux que vous conseiller de consulter un professionnel.

      J'aime

  2. Bonjour
    Merci pr ce post tres intéressant 🙂 J’aimerais une petite précision : pourquoi ne pas laisser poser son bain d’huile plus de 2h?
    J’ai perdu moi aussi beaucoup de poids, et avec mes cheveux décolorés et lissé au fer, les pointes s’affinent de plus d’un plus ce qui contribue aussi au fait que je ne constate plu de pousse de cheveux depuis 3ans !
    J’utilise shampooing et masque à chaque fois, sans silicone de préférence, et à base de kératine pr renforcer.
    Je fais un bains d’huiles de ricin, moutarde + HE baie de St Thomas (sur les racines) et de coco sur les longueurs, mais je peux le laisser poser toute la nuit avant de les laver
    Et je prend en plus des compléments alimentaires
    Pr l’instant pas d’effet spectaculaire :/

    J'aime

    • Bonsoir Audrey.
      Je conseille (par excès de prudence diront certains) de ne pas laisser poser les bains d’huile(s) plus de deux heures sur le cuir chevelu afin de ne pas étouffer cette peau fragile qui pourrait mal réagir. Il est vrai que (j’ai lu que) beaucoup de personnes laissent poser leur bain d’huile(s) toute la nuit sur le cuir chevelu sans aucun effet néfaste ! 🙂
      Un soin naturel n’est pas un soin miracle, d’où la nécessité de mettre toutes les chances de son côté en diversifiant les soins et en arrêtant les mauvais traitements. Les produits « sans silicone » contiennent généralement un ou plusieurs autres agents occlusifs qui ont le même effet ; je vous conseille donc de lire les listes d’ingrédients des produits avant achat. (À noter : il peut être préférable de conserver un ou deux agents occlusifs dans sa routine capillaire lorsqu’on est adepte des traitements brûlants (lisseur, boucleur) ou pour allonger un petit peu la durée de vie d’une coloration chimique.) Il est rare d’observer un effet spectaculaire avec les ingrédients naturels. Leur efficacité (ou leur inefficacité…) est jugée sur la durée. Et c’est bien pour ça que les produits du commerce sont pleins d’ingrédients de chimiste, pour être efficaces (du moins qu’ils en aient l’air) très vite et super pratiques.
      Bon courage dans votre lutte capillaire !

      J'aime

  3. Dire que je découvre ton blog seulement maintenant !

    Je rajoute l’huile de jojoba, l’huile d’avocat et l’huile de nigelle à ta liste des HV contre a chute.

    Pour les HE, il y a aussi le gingembre et le piment de la jamaïque qui donnent de bons résultats.

    Très bon article en tout cas.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s