Où acheter ses produits ?

Trop de personnes tombent dans le panneau et dépensent de petites fortunes en produits qu’elles ne rentabiliseront jamais (huiles végétales, actifs cosmétiques, etc.)… Il faut absolument éviter de tomber dans ce piège !

picsou studios dkng
Illustration des studios DKNG

De nouveaux achats ne sont peut-être pas utiles.

Avant tout achat, je conseille de toujours commencer par se servir dans sa cuisine : huiles alimentaires (olive, tournesol, colza, etc.), œufs, yaourts, miel, graines de lin, amidon de maïs, etc. sont autant de soins qui ont fait leurs preuves et qui ne nécessitent pas de se creuser la tête pour savoir où acheter de quoi faire ses masques capillaires.

Certaines méthodes no poo ne nécessitent pas d’achat, juste une promenade pour aller cueillir de la saponaire ou des feuilles de lierre…

Vous avez trouvé une super recette que vous aimeriez tester, mais il vous manque un ingrédient… Votre réflexe : passer une commande ? certainement pas ! Commencez par vérifier si vous n’avez pas quelque chose qui pourrait servir de substitut à cet ingrédient — lire à ce sujet un article fort instructif du très réputé blog Caly Beauty.

Garder à l’esprit que les recettes simples, voire quelques ingrédients purs, peuvent suffire. Le minimalisme cosmétique est bon pour la peau. Par ailleurs, je n’ai jamais utilisé aussi peu de choses et d’argent pour mes cheveux, et ils n’ont jamais été aussi longs.

Beaucoup de produits peuvent être trouvés en supermarché ou en magasin bio (voire en pharmacie ou en herboristerie).

Liste non exhaustive !

  • Amidon de maïs (plus connu sous le nom de la marque Maïzena)
  • Argile en poudre (magasin bio)
  • Avocat
  • Glycérine (magasin bio ou pharmacie)
  • Graines de lin (servent à faire un mucilage comparable au gel d’aloe vera tout en étant bien moins cher !)
  • Henné (vérifier l’absence de sodium picramate dans la liste des ingrédients)
  • Huiles essentielles (magasin bio ou pharmacie)
  • Huiles végétales (préférer les huiles du rayon alimentaire qui sont moins chères et souvent de meilleure qualité que celles du rayon cosmétique !)
  • Lait de coco
  • Miel
  • Œufs
  • Sirop d’érable
  • Yaourts nature
  • Faux yaourts (préparations du type Sojasun)

Quelques chaînes de magasins bio : Biocoop, Bio c’Bon, La vie claire, Rayons verts…

Enseignes classiques : Je boycotte Intermarché ! J’apprécie l’enseigne Monoprix pour sa gamme de produits cosmétiques bio bon marché et ses initiatives louables (arrêt des ventes d’œufs de poules élevées en batterie depuis avril 2016, fruits gratuits à disposition des enfants, quasi élimination (98 %) de l’huile de palme dans les produits de la marque Monoprix, etc.) ; je jure que je n’ai pas d’actions chez eux !

Enfin, n’oubliez pas les producteurs locaux ! Voici par exemple un annuaire de producteurs d’huiles essentielles.

Les sites Internet

Si vos recherches dans les magasins autour de chez vous se sont révélées infructueuses, il vous reste l’option de la commande sur Internet. Très utile mais polluante (emballage + transport = empreinte carbone accrue du produit), je conseille de ne se plier à cette pratique qu’en dernier recours.
Le mieux est de préparer sa liste d’ingrédients à acheter, quitte ce que l’élaboration de cette liste prenne quelques jours voire plusieurs semaines de réflexion. Une liste d’achats complète mais sans ingrédient inutile est la meilleure garantie contre le gaspillage.

Bilby & Co, boutique en ligne pionnière dans la vente de matières premières cosmétiques en France (ouverte depuis 2004). Beaucoup de choix, toujours de la qualité. Une valeur sûre.

Aroma-Zone est sans conteste le site le plus connu en la matière. Jouissant d’une bonne réputation et d’une image verte grâce à la vente de produits certifiés bio, l’enseigne n’en reste pas moins un monstre industriel très polluant. Les contenants (des produits liquides) jadis en verre ont été délaissés au profit du plastique, les poudres sont également conditionnées dans des sachets en plastique (ce qui ne garantit même pas l’étanchéité du produit…) ; pourtant, des alternatives existent ! et A-Z aurait les moyens de mettre en place ces alternatives.
Les atouts indéniables du magasin sont son immense catalogue et ses prix très compétitifs. Évidemment, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous (j’ai lu de mauvais retours de leurs huiles essentielles et de leurs hennés). Notons que les recettes sur le site contiennent beaucoup trop d’ingrédients, ce qui pousse le consommateur à acheter plus de produits qu’il n’en a réellement besoin.

Slow cosmétique, la boutique en ligne fondée par Julien Kaibeck, dont le blog et les livres sont souvent cités comme des sources d’information sûres. Slow cosmétique, c’est non seulement boutique proposant énormément de choix, mais aussi une association et un label de qualité.

Amazon, le grand manitou des sites de vente en ligne. On peut y dénicher des produits rares (bien choisir son vendeur). Autre grand classique : eBay (toujours choisir un bon vendeur).

Ma cosméto perso propose tout ce qu’il faut pour faire ses produits cosmétiques maison. La boutique est domiciliée à la même adresse que la société Huiles et sens qui présente un grand choix d’huiles essentielles de qualité.
Rappel : les huiles essentielles sont des médicaments très concentrés et ne devraient jamais être utilisées comme de vulgaires parfums.

Le jardin de Lilith, boutique tenue par Charlie qui alimente le blog Les cosmétiques de Lilith où l’on trouve bien sûr des recettes mais surtout beaucoup d’articles permettant de mieux comprendre comment fonctionnent les ingrédients entrant dans la composition des produits cosmétiques. Le jardin de Lilith propose un choix varié (matières premières, crèmes, savons, bijoux, ateliers, etc.) et très intéressant. Remarquons le savon de Lilith « solidaire » dont une partie des bénéfices est reversée à une association de protection animale.

Les essentielles de Cristine est une boutique de vente en ligne méconnue mais pas moins sérieuse. La gérante tient un blog très fourni appelé 100 % plantes où elle poste notamment beaucoup de recettes. C’est, à ma connaissance, la seule boutique qui vend du SLL (tensio-actif doux qui pénètre la peau et fait pénétrer des ingrédients dans la peau, donc attention aux ingrédients et au matériel employés).

La compagnie des sens tient un catalogue d’huiles essentielles d’excellente qualité. Le site est également une précieuse source d’information : les fiches sur les huiles essentielles et leur utilisation sont concises et claires.
Rappel : les huiles essentielles sont des médicaments très concentrés et ne devraient jamais être utilisées comme de vulgaires parfums.

La folie des senteurs propose, entre autres choses, un large choix de fragrances cosmétiques très utiles pour les accros des parfums dans leurs produits cosmétiques.

Pour les colorations végétales (henné et poudres tinctoriales), les meilleures adresses sont Hennés et soins d’ailleurs et Henné Indi’s.

Il existe évidemment beaucoup d’autres sites Internet. Si vous avez de bonnes références, n’hésitez pas à les faire partager en commentaire !


4 commentaires

  1. Bonjour !
    J’aurais aimé savoir si je pouvais me servir de graines de chia comme des graines de lin étant donnée qu’elles sont mucilagineuses également (et que ça m’éviterait d’aller acheter autre chose!) ?
    Et si tu as une recette pouvant en contenir ?
    Merci d’avance !

    J'aime

    • Bonsoir. 😊 À vrai dire je n’y avais même pas pensé mais c’est une excellente idée ! C’est un soin plus connu du côté de l’Internet hispanophone. Grâce à vous j’ai trouvé mon prochain test ; merci. 😉 Je pense faire le mucilage à froid avec les graines entières (une dose de graines de chia pour dix doses d’eau, on mélange de temps en temps pendant une demi-heure ou plus puis on filtre).
      Je ne suis pas adepte des recettes compliquées alors je n’ai rien de bien particulier à vous proposer. Vous pourriez vous servir de ce gel comme agent hydratant si vous faites un masque aux poudres (plantes et/ou argile), une coloration végétale (henné), etc. Je pense de mon côté m’en servir pur en masque avant lavage (voire en shampooing sec pas sec sur le cuir chevelu) ou à faible dose en soin sans rinçage sur cheveux humides. 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s